Sprachaufenthalt USA, Hawaii - Helikoptertour

Séjour linguistique Hawaii Témoignage d'Alexa

Témoignage

août, 2022 | Mara Duttweiler

Depuis le premier épisode de Hawaii-5-0, je sais où mon prochain grand voyage m’emmènera. Des plages de sable blanc, une nature impressionnante et des surfeurs sympas. Inspirée, je réserve mon séjour dans le but d'améliorer mon anglais, de faire de nouvelles rencontres puis de découvrir les différentes îles.

Sprachaufenthalt Sprachreisen Englisch USA in Hawaii

Plage, nature et surf à Hawaï.

Le «Aloha-Spirit» est partout

Je ressens le «Aloha-Spirit» dès l'aéroport: des gens en bermuda et tongs et bien sûr, les classiques chemises hawaïennes. J’ai hâte. J’ai réservé un transfert depuis l’aéroport pour rejoindre la résidence étudiante. Je suis un peu stressée. J'espère que les locaux seront sur la même longueur d'onde que moi. Je n'ai jamais eu de problème pour approcher les gens. Mais dans un pays étranger et dans une autre langue, je n’ai pas l’habitude. Mes inquiétudes sont infondées. Dès mon arrivée, je suis accueillie chaleureusement par les résidents présents. Ils sont tous très ouverts et serviables. Ma chambre est meublée simplement: un lit, une table, une chaise et une commode. Je n'ai pas besoin de plus. Je n'ai pas l'intention de passer beaucoup de temps à l'intérieur.

Des ampoules aux pieds grâce aux tongs

Le lendemain, je me rends à l’école avec Young, de Corée du Sud. Mes chaussures: des tongs, bien sûr. Mes pieds ne sont pas vraiment ravis. Ils sont plus habitués aux chaussures fermées. Après 15 minutes de marche, j'ai déjà une première ampoule. Mais je serre les dents, car il est hors de question de porter des baskets ici.

En chemin, Young me montre la laverie, l’endroit où elle prend son café le matin, et où se trouve le déjeuner le moins cher. Nous passons aussi devant une pharmacie où j'achète des pansements pour ampoules. La conversation est à sens unique. Je n'ose toujours pas parler anglais.

«My name is Switzerland, I'm from Alexa...»

À l'école de langue Institute of Intensive English IIE, tous les nouveaux étudiants sont chaleureusement accueillis. Nous restons plantés là, un peu timides et nerveux. Après une brève introduction, place au test de niveau. J'ai l’impression de tout répondre de travers.

Ma classe est très diversifiée. Des gens du Japon, de Corée du Sud, du Brésil et aussi de Suisse. Nous commençons par une série de présentations, et le stress refait surface. Parler n'est vraiment pas mon fort. Dans ma tête, je prépare mes phrases. «Hello, my name is Switzerland, I'm from Alexa.» Tout le monde rit. Bon début. Je recommence, un peu gênée. Cette fois sans m’emmêler les pinceaux. Je me rends compte que nous sommes tous à peu près au même niveau. Notre professeur corrige nos lapsus et nos erreurs de manière encourageante. Je suis rassurée. Mon introduction maladroite sera bientôt oubliée.

Les interactions pendant les cours sont très décontractées et informelles. L'atmosphère détendue donne à peine l'impression d'être à l'école. Les professeurs ont le «Aloha-Spirit» et le transmettent aux étudiants. Presque tout le monde est en tongs. Nous commençons la journée avec des histoires des jours précédents. Notre professeur participe également. Cela crée une relation plus personnelle. Je ne peux pas m'empêcher de parler. Avec la pratique, cela devient beaucoup plus facile pour moi.

Sprachaufenthalt USA, Hawaii, IIE, Lesson

«Aloha Spirit» en cours aussi.

Mon rêve: surfeuse professionnelle

Après l'école, je suis des cours de surf que j'ai réservés à l'école. On nous explique les bases du surf, et nous nous entraînons à monter sur la planche pour la première fois… sur la plage. Super facile. Très motivée, je cours dans l'eau. Ma carrière de surf pro est à portée de main. Mais elle est brusquement balayée par la première vague. Dès que je pose un pied sur la planche, elle m’expédie dans les airs. Mais je n'abandonne pas. D'innombrables tentatives plus tard et avec les encouragements de mon moniteur de surf, je me hisse sur la planche pour la première fois. Et je sors joyeusement de l’océan avec un litre d'eau salée dans l'estomac… et le nez. C'est amusant. Mais avant que ce soit aussi cool qu'à la télé, je dois encore m'entraîner un peu. J’ai suffisamment de temps à Hawaï. Je me vois déjà sur les déferlantes avec les locaux et surfeurs professionnels. On peut bien rêver.

Après l’effort, le réconfort au lever du soleil

Malgré mes ambitions sportives, il me reste suffisamment de temps pour découvrir l'île. Une excursion à Diamond Head est un must pour la vue sur Waikiki. Si vous vous intéressez à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, ne manquez pas Pearl Harbor. Et si vous voulez vraiment tester votre condition physique, vous pouvez faire une randonnée jusqu'à Koko Head. La randonnée est exigeante. En chemin, je maudis mon mode de vie malsain de ces dernières semaines. Une fois au sommet, l'effort est vite oublié. La vue est magnifique. Nous sommes partis avant le lever du soleil et contemplons maintenant Oahu baignée d'une belle lumière orangée.

Sprachaufenthalt USA, Kanada, Koko Head

L'ascension en valait la peine. Alexa au sommet de Koko Head.

Quand les rêves décollent

Je ne peux pas encore réaliser mon rêve de devenir surfeuse professionnelle à Hawaï. Mais je réalise un autre rêve: sauter en parachute. Après des instructions détaillées, nous embarquons à bord d’un petit avion. La tension monte. À un moment donné, la porte de l'avion s'ouvrira. Je suis sur le point de tout laisser tomber. Dans quoi me suis-je fourrée? Mais je n’ai pas le temps de réfléchir. Peu de temps après, je me tiens devant la porte ouverte et saute. Le temps s'arrête un instant. La montée d'adrénaline est indescriptible. La vue sur toute l'île est magnifique. Je me sens libre comme jamais auparavant. De retour au sol, je ne pense qu’à recommencer. Une expérience dont je me souviendrai longtemps.

Sprachaufenthalt USA, Hawaii, Skydiving

Alexa réalise un rêve à Hawaï.

Mon séjour à Honolulu touche lentement à sa fin, et je prépare mon sac à dos pour la suite de mon voyage. J'ai déjà réservé quelques hébergements. Par téléphone. En anglais. Je n’aurais jamais pu imaginer ça à mon arrivée. Ma honte de parler anglais s’est évaporée. Je n’hésite pas à demander ma route ou à discuter avec les habitants dans les bus pendant mon voyage. Je ne suis jamais seule. Je rencontre toujours d'autres voyageurs de l'école de langue, ou je fais de nouvelles rencontres.

Je quitte Hawaï avec un sac à dos plein de souvenirs, de nouveaux amis et de compétences en anglais. À partir de maintenant, je regarderai Hawaii 5-O en version originale.

Tags:

Articles de blog similaires

Sprachaufenthalt USA, New York, Student

TÉMOIGNAGEnovembre, 2022

«Exceptional» – Le séjour linguistique d'Yvonne à New York

Yvonne ne connaît New York que par la télévision. Lors de son séjour linguistique, elle découvre la diversité de la ville qui ne dort jamais et vit son propre «American Dream».

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt Sprachreise Englisch England in York

TÉMOIGNAGEoctobre, 2022

King Soccer & the Royals: Le séjour linguistique de Tino à York

Matchs de foot au stade, visite royale et excursion culinaire au pays des Mille et Une Nuits: Tino raconte ses 3 mois contrastés dans le nord de l'Angleterre.

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt Irland, Dublin - The Temple Bar

TÉMOIGNAGEoctobre, 2022

Pub culture et cours humoristique : Le séjour linguistique de Matthews à Dublin

Matthew est à moitié irlandais et souhaite mieux connaître ses racines. Il se rend donc à Dublin pendant quatre semaines. Il apprend l'anglais, que ses habitudes alimentaires sont inhabituelles même pour les Britanniques, et les gaffes à éviter dans les pubs irlandais.

Lire l’article du blog