Sprachaufenthalt Costa Rica, Vulkan

Les experts de Boa Lingua en voyage Cristina explore le Costa Rica

Boa Lingua Family

janvier, 2024 | Cristina Alvarez

Hola, je m'appelle Cristina! Suissesse d'origine espagnole. Maman d’un lapin. Mordue de nature. Photographe amateur. Fan de l'Amérique du Sud. Passionnée par les animaux. Finance Manager chez Boa Lingua (Oh oui, tout ça sous un seul chapeau - du moins un sombrero géant!) Pour moi, voyager rime avec liberté. Voir le monde avec de nouveaux yeux. Si tu as envie de visiter le Costa Rica, tu trouveras dans cet article mes conseils d'initiée, que j’ai testés personnellement.

Bon, nous, les Espagnols, avons du tempérament. Du moins, nous sommes un peu plus émotifs que les Suisses. Ce que l'on dit de nous n'est certes pas toujours vrai (non, en tant que manager chez Boa Lingua, je ne m'autorise pas une longue sieste quotidienne), mais il y a tout de même un fond de vérité que je ne peux pas totalement nier. Nous parlons fort, nous adorons les tapas, nous fêtons la vie avec de la musique à fond et nous nous embrassons en guide de bonjour. C'est peut-être la raison pour laquelle mon amie et moi sommes toujours attirées par les pays hispanophones. Des pays où on vit à fond, où les gens tentent d’engager la conversation en gesticulant joyeusement, même si tu demandes brièvement ton chemin. Peut-être est-ce dû au fait que nous sommes originaires de Galice, cette région du nord-ouest de l'Espagne que les Romains considéraient comme le bout du monde. Le bout du monde? Nous ajoutons 8 000 bons kilomètres pour voyager de Zurich au Costa Rica en 12 heures. Nous sommes tout à fait tranquilles, car à ce moment-là, nous ne nous doutons pas encore des pumas qui se déguisent en fourmiliers, des hommes qui murmurent à l’oreille des crocodiles et des yeux qui brillent dans la jungle la nuit.

TORTUE DE MER? SUR LA PLAGE PLUTÔT QUE DANS L'ASSIETTE

"Cocodrilos", s’écrie joyeusement le guide local en sifflant entre ses dents, tout en montrant de la main les eaux vert foncé du Rio Suerte. Devant le petit bateau en bois coloré sur lequel nous naviguons dans le parc national de Tortuguero, je découvre le chasseur préhistorique à l'affût. Une sensation étrange, il suffirait de tendre la main pour pouvoir le toucher! Comme une figure de proue, le caïman nous indique le chemin vers la côte caribéenne. De chaque côté, se dressent des murs épais et verdoyants de jungle. Des tortues somnolent sur la rive. Ce sont elles qui nous conduisent à Tortuguero, un petit village de 700 habitants au nord du Costa Rica. Ses plages sont réputées pour être des lieux de ponte pour les tortues, dont certaines espèces rares, comme la "tortue verte", une espèce en voie d'extinction. Ces animaux marins à carapace viennent par milliers pondre leurs œufs sur les plages de sable noir. J'entends les chants des singes et des oiseaux, l'humidité tropicale est chaude sur ma peau et je me sens incroyablement légère, une sensation que l’on ressent uniquement lorsqu'on s'aventure en terrain inconnu, qu'on emprunte de nouveaux chemins. Nous sommes maintenant au Costa Rica depuis près d'une semaine, et nous avons passé les premiers jours à nous détendre dans l'ancienne capitale Cartago, à photographier la Vierge noire dans la basilique et à bavarder avec les vendeuses volubiles du marché. Maintenant, place à la nature sauvage, la vie de village et l’ambiance des Caraïbes.

Séjour linguistique Costa Rica, Tortue

Trop mignon! Des milliers de petites tortues éclosent sur la plage des Caraïbes, à Tortuguero.

RÉVEILLÉES PAR LES SINGES!

Le Costa Rica est un pays à la biodiversité incroyable. Les autochtones ne manquent pas une occasion de faire découvrir aux touristes cette faune et cette flore uniques. Armés d'une lampe de poche et d'un spray anti-moustiques, nous partons donc le lendemain soir pour une randonnée nocturne guidée. Nous voulons voir des pumas. À la place, nous voyons des grenouilles, des serpents, des araignées et d'adorables kinkajous. Nous prenons un selfie avec un paresseux. Nous éteignons régulièrement nos lampes pour être invisibles dans la jungle nocturne. C'est très excitant. Mais les pumas ne se montrent pas. Alors, au lit, car nous nous réveillerons avec les premiers cris des singes hurleurs à l'aube. Faire la grasse matinée? Pas question, ici, c'est la nature qui dicte le rythme de la journée.

Séjour linguistique Costa Rica, Puerto Viejo de Talamanca, Jaguar Rescue Center

Les paresseux sont faciles à repérer au Costa Rica - ils dorment jusqu'à 20 heures par jour.

OÙ CHRISTOPHE COLOMB RENCONTRE HARRY POTTER

Le lendemain matin, nous commençons par une assiette de Gallo Pinto, un copieux petit-déjeuner à base de riz, de haricots et de légumes. Lorsque nous faisons ensuite une promenade en bateau dans les lagunes et les cours d'eau pour apercevoir des singes-araignées, des toucans et des aras multicolores, j'ai l'impression d'être Christophe Colomb à la découverte du nouveau monde. Le monde est une merveille - et moi au milieu. Le dernier soir à Tortuguero, le réceptionniste nous réserve une surprise particulière: il nous conduit le long d'un étroit sentier, à quelques mètres seulement derrière notre logement. Lorsqu'il allume sa lampe de poche, deux yeux brillants me fixent. À quelques pas de là, deux alligators géants gisent au bord de l'eau. Je retiens ma respiration. L'aventure à l'état pur, presque mieux que les pumas! Lorsque, en quittant Tortuguero, un basilic vert et brun traverse le pont du bateau, un animal que je ne connaissais jusqu'à présent que sous la forme du monstre assassin du monde merveilleux de J.K. Rowling, je pense inévitablement à Harry Potter: Arresto Momentum! Ah, si je pouvais moi aussi arrêter le temps!

Séjour linguistique Costa Rica, Playa Tamarindo, Gallo Pinto

Miam, délicieux! Le Gallo Pinto fait partie d'un petit-déjeuner traditionnel au Costa Rica.

LA FORTUNA VEUT DIRE CHANCE - QUI S'EN ÉTONNE?

Rafting en eaux vives? Excursion en tyrolienne? Ascension d’un volcan? Après quelques jours de détente divine dans la charmante localité de La Fortuna, nous optons pour l'aventure en plein air: un plongeon dans l'eau chaude de la cascade du même nom. En descendant les escaliers qui mènent au bassin, on se promène dans une nature idyllique et magique. Des papillons, des orchidées et une vue imprenable sur le parc national – vraiment photogénique. Je suis enivrée par la beauté du Costa Rica.

AU PIED DU VOLCAN LE PLUS ACTIF DE LA TERRE

Il paraît que celui qui fait un voyage a des choses à raconter. Une fois de plus, nous partons à la recherche du célèbre puma, qui a élu domicile dans les forêts du Costa Rica. Nous découvrons par nous-mêmes le parc national du volcan Arenal, au centre du pays. El Arenal est considéré comme le volcan le plus actif de la planète, et, bien qu'il soit entré en éruption pour la dernière fois en 2010, on voit toujours des volutes de fumée s'élever autour de son cratère. Nous découvrons des grenouilles venimeuses multicolores et nous nous promenons sur des ponts suspendus vertigineux. Lorsque nous entendons soudain un bruissement dans les buissons, la peur prend le dessus et nous préférerions que ce ne soit pas un puma. Notre souhait est aussitôt exaucé: Un fourmilier hirsute se tient devant nous, léchant les insectes d'un terrier avec sa longue langue. Ce sont probablement ces moments magiques qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires et qui nous donneront envie de voyager. Merci la vie!

MONTE VERDE – BIODIVERSITÉ, HAUTES TERRES ET AVENTURE GARANTIE

Après un voyage plein de virages, nous arrivons dans le nord-ouest montagneux du Costa Rica. Notre prochain lieu de villégiature est Monte Verde et la réserve de forêt nuageuse du même nom. Notre "hôtel" est une maison en bois dans la forêt, simple mais équipée de tout le confort nécessaire. Et ce qui nous enthousiasme le plus: une balançoire avec vue sur le coucher de soleil. Quel endroit magique! Au cours de notre voyage, nous engageons très facilement la conversation avec les locaux, autour d'un batido aux fruits vendu partout au bord de la route ou d’un café. À propos, Monte Verde est la région idéale pour la culture du café en raison de son altitude. Si tu visites une plantation de café, tu découvriras que les grains de café sont en fait des baies. Mais assez de "café con leche", revenons à nos aventures à Monte Verde. Nous faisons la connaissance de José, photographe amateur et guide. Avec le pied sûr d'un autochtone, il nous emmène sur des ponts suspendus et des chemins de traverse vers les plus beaux endroits de la forêt nuageuse. Nous apercevons des milliers de colibris, des toucans et d'adorables bébés agoutis dont on a envie de caresser la douce fourrure. Lorsque notre guide frappe le sol avec un petit bâton devant un trou, ce sont d'abord de terrifiantes mandibules qui apparaissent, puis le corps velu d'une mygale géante. Bon, on a moins envie de la caresser que l’agouti!

Sprachaufenthalt Costa Rica Sámara

Ponts suspendus au-dessus de la canopée d'un vert intense.

"PURA VIDA“ EN APPRENANT L'ESPAGNOL À SAMARA

Samara est un lieu magique au bord de l'océan Pacifique dans la province de Guanacaste, un eldorado pour les amateurs de sports nautiques, les marginaux et les voyageurs linguistiques. Ici, les surfeurs attendent la vague parfaite et les hippies vendent des colliers de perles sur l'interminable plage de sable. Si vous cherchez la "Pura Vida", vous êtes au bon endroit. Et pour ceux qui veulent apprendre l'espagnol, Boa Lingua propose des cours à Intercultura Samara, une école de langues située entre la jungle et le Pacifique. L'école est à même la plage. Depuis les salles de classe colorées, il suffit de traverser le jardin de palmiers tropicaux pour rejoindre la mer. Comme l'école accorde une grande importance à un apprentissage rapide et efficace, les groupes sont limités à 6 étudiants et l'organisation de l'école est professionnelle. Fantástico, tu parleras bientôt aussi couramment l'espagnol que les autochtones. Au fait: le boulanger du coin livre des friandises sur un chariot de plage. Des dames du village organisent le repas de midi pour les étudiants et apportent des spécialités régionales typiques dans de grandes marmites. Empanadas croustillantes. Casado savoureux. Picadillo épicé. Tu peux ainsi reprendre des forces après les cours tout en échangeant du vocabulaire gourmand avec les locaux. C'est ce qu'on appelle un apprentissage authentique. Peut-être même logeras-tu chez l'une des cuisinières? C'est possible, car les familles d'accueil vivent toutes à distance de marche de l'école, et les étudiants pressés traversent le village à vélo. On y trouve de charmants cafés, des bars de plage décontractés et des restaurants de plage chill qui servent des couchers de soleil magiques en guise de dessert. Ceux qui préfèrent pratiquer la salutation au soleil à l'aube peuvent s’inscrire à des cours de yoga. De la salsa? De la zumba? On peut aussi apprendre la langue en dansant à Intercultura Samara. Et les sportifs choisissent la plongée en apnée ou le kayak comme activité de loisirs. Bon, je le dis maintenant pour la première fois de ma vie (et en chuchotant): "Malheureusement, je suis espagnole". Et donc de langue maternelle espagnole. Je ne ferai donc probablement pas mon prochain séjour linguistique à Samara. Quel dommage!

Sprachaufenthalt Costa Rica, Terrasse

Salle de classe entre jungle et Pacifique

MONTÉE D'ADRÉNALINE AVEC DE TRÈS GROS LÉZARDS ET SALSA SUR LA PLAGE

Franchement, après notre séjour à Samara, nous pensions que nous ne pouvions pas faire mieux! Jusqu'à ce que nous nous retrouvions sur la plage de Jaco, un cocktail dans une main et un livre dans l'autre. Des criques pittoresques, une mer turquoise, des boutiques charmantes, des bars chill et des clubs décontractés. À Jaco, on trouve un sentiment d'exclusivité avec vue sur la mer, une ambiance de fête jusqu'au lever du soleil et, en prime, une école de langues de Boa Lingua: Academia Tica Spanish School Jacó Beach. Elle se trouve au cœur de "Surf City". Dans cette école aussi, on apprend en petits groupes et on profite du feedback individuel des professeurs de langue. Ainsi, les compétences linguistiques et de surf passent à la vitesse supérieure. Les activités de loisirs sont aussi colorées que la station balnéaire animée: ateliers de cuisine, cours de peinture, rafting, randonnées. Et le clou du spectacle: une piscine dans le jardin de l'école. Nous louons un petit bateau à Jaco pour faire un tour avec les "hommes qui murmurent à l’oreille des crocodiles", à la rencontre des alligators géants. Difficile à croire, mais ces lézards géants répondent à l’appel des guides et reçoivent des morceaux de viande crue en récompense. Notre conseil perso pour une activité à Jaco? Ça te semblera peut-être kitsch, mais bon: une promenade à cheval sur la plage au coucher du soleil. Quel spectacle de lumière! Et bien sûr, danser la salsa pieds nus dans l'un des beach bars colorés.

Sprachaufenthalt Costa Rica, Jacó, Academia Tica Spanish School Jacó Beach, Strand

Romantisme à l'état pur - coucher de soleil à Jaco Beach

Merci d'avoir lu mon blog. Je suis heureuse d'avoir pu te faire part de mes expériences personnelles. Ça te donnera peut-être envie de voyager? Une chose est sûre: COSTA RICA, MI AMOR, ¡VOLVERÉ! JE REVIENDRAI!

Tags:

Articles de blog similaires

Séjour linguistique, Photographer

BOA LINGUA FAMILYdécembre, 2022

Les meilleurs clichés de l'année

Vous nous avez gentiment envoyé les meilleurs clichés de vos séjours linguistiques. Voici certains de nos favoris. Laissez-vous inspirer!

Lire l’article du blog
Séjour linguistique Costa Rica, Samara, Intercultura Leçon

TÉMOIGNAGEfévrier, 2022

Sámara, mon petit paradis sur terre

À Sámara, Dario profite de la plage, surfe sur des vagues parfaites et rencontre des habitants qui ne sont pas seulement des personnes humaines. Ce faisant, il peaufine ses connaissances en espagnol et son déhanchement.

Lire l’article du blog
Séjour linguistique Costa Rica, Playa Tamarindo, WAYRA Instituto Playa Tamarindo, Temps libre

TÉMOIGNAGEseptembre, 2022

Pura Vida ! : Le séjour linguistique d'Anthony au Costa Rica

Anthony aime la personnalité du Costa Rica. Des gens sympathiques, des vagues parfaites, le Pays de Cocagne. « Pura Vida »

Lire l’article du blog