Séjour linguistique Italie, Florence, Ponte Vecchio

Séjour linguistique Florence Témoignage de Mira

Témoignage

mai, 2023 | Mara Duttweiler

Bientôt, je commencerai ma formation à l'école hôtelière. En plus de l'anglais, je dois maîtriser une deuxième langue étrangère. De plus, je souhaite effectuer mon stage de service au Tessin. Pour être prête sur le plan linguistique, je suis des cours à l'école de langues de Florence pendant sept semaines.

Mes connaissances d'italien acquises à l'école sont un peu rouillées. Et je n'étais pas la meilleure élève. Dans l'espoir que mes compétences aillent plus loin que pizza, pasta et grazie, je me rends en train dans la ville toscane.

Choc culturel culinaire

Pendant sept semaines, j'habite dans une maison de ville typiquement italienne, chez Anna. Avec deux autres étudiantes. Dès mon arrivée, Anna me montre ma chambre et me familiarise avec les règles de la maison. "Nessuna visita maschile!" - Pas de visite d'hommes, dit-elle. Ce faisant, elle me regarde en haussant un sourcil et en levant un index d'avertissement. Je ne dois pas me laisser aveugler par le charme des hommes italiens. Je ne peux m'empêcher de rire. Et je suis fière de comprendre la plupart de ce qu’elle dit.

Après m'être installée, je retrouve Anna dans la cuisine. Vêtue d'un tablier, elle se tient derrière une grande casserole de pâtes. L'odeur est délicieuse. J'ai une faim de loup après le voyage, et je me mets à dévorer un plat de pâtes. Lorsque j'ai terminé, elle pose une assiette de viande et de légumes sur la table. Anna explique que les pâtes étaient "Primo" (l’entrée) quand elle voit mon visage perplexe. Aïe, je n’ai déjà plus faim. Mais je ne veux pas être impolie et je mange aussi le deuxième plat. Heureusement, car je n'aurais pas voulu renoncer à ce plaisir gustatif. Je ne peux bien sûr pas refuser le "Dolce" qui suit. Après le repas, je monte l'escalier en colimaçon qui mène à ma chambre et me demande si je pourrai encore passer la porte d'entrée après sept semaines. Anna prépare toujours trois plats, toujours frais, toujours délicieux. Et bien sûr, "Un po di vino". À table, on parle et on rit beaucoup. Souvent, des amis d'Anna viennent spontanément manger avec elle. Ils parlent fort et avec leurs mains. Ils font des blagues que je ne comprends souvent pas très bien. Même si je ne peux pas vraiment participer aux conversations au début, j'apprécie l'atmosphère détendue. Tout semble décontracté et simple.

Pas de cappuccino après 12 heures

L'école de langue ABC Firenze n'est qu'à cinq minutes à pied de mon logement. En chemin, je m'offre un cappuccino dans un bar. Le barista derrière le comptoir, un jeune et bel Italien, me salue d'un "Ciao Bella" et m’adresse un clin d'œil. Je rougis et ne peux m'empêcher de penser aux paroles d'Anna. Ils savent flirter, les Italiens.

Séjour linguistique Italie, Florence, Scuola ABC Firenze, Leçons

Un environnement agréable pour apprendre l'italien.

En cours, mes connaissances en italien retrouvent la forme. Les professeurs sont très chaleureux. En même temps, ils sont stricts quand il s'agit d'apprendre. Nous travaillons les différents temps, les expressions et les tournures importantes. Nous entendons régulièrement des histoires et des anecdotes de notre professeur sur un thème pertinent. C'est très agréable d'apprendre une langue dans cet environnement. Les particularités de la culture et du style de vie italiens font également partie de l'enseignement. J'apprends quelles sont les lois non écrites de la culture gastronomique italienne. Voici les trois leçons les plus importantes:

Du parmesan avec les pâtes: Nous, les Suisses, aimons saupoudrer nos pâtes de parmesan. En Italie, les pâtes arrivent à table toutes prêtes. Si elles sont accompagnées de parmesan, celui-ci est déjà inclus. Demander du fromage en plus est considéré comme impoli et dénature le goût du plat.

Couper les spaghetti ou, pire encore, les casser avant de les cuire: Traditionnellement, en Italie, les spaghetti s’enroulent autour de la fourchette. Si tu te trouves dans la cuisine avec un Italien, tu lui briseras le cœur si tu casses tes spaghetti avant de les cuire.

Cappuccino après le déjeuner: Les Italiens adorent leur café. Le matin, au petit-déjeuner, volontiers avec du lait. Celui-ci doit toutefois être servi à la table du petit-déjeuner. L'après-midi, on ne boit que de l'espresso. Commander un cappuccino l'après-midi, c'est comme si l'on mangeait des céréales avec le "z'Vieri" en Suisse.

Je suis ravie de cette prise de conscience. Cela me permet d'éviter les yeux au ciel des serveurs et de continuer à recevoir des clins d'œil.

Séjour linguistique Italie, Cappucchino

Cappuccino au petit-déjeuner uniquement: les habitudes alimentaires en Italie.

Cuisine, art et Toscane pittoresque

L'école propose un riche programme de loisirs. Je peux pratiquer ce que j'ai appris. Bien sûr, je participe à un cours de cuisine. De l'aperitivo au dolce, nous faisons tout nous-mêmes. Cela me permet de découvrir un peu plus la culture culinaire italienne. En Italie, manger n'est pas seulement une nécessité, c'est un plaisir, et la cuisine est toujours faite avec beaucoup d'amour et de passion.

Après l'école, je découvre la ville au bord de l'Arno. Les amateurs d'histoire de l'art trouveront leur bonheur à Florence. Il y a de nombreuses collections de peintres célèbres à admirer. L'école nous aide à organiser notre voyage à la découverte de l'histoire de l'art. En dehors des musées et des églises, j'apprécie les ruelles pittoresques et les ponts particulièrement beaux. Le Ponte Vecchio est l'un des plus célèbres. Il vaut la peine de s'y promener tôt le matin, lorsqu’il n’est pas encore bondé de touristes.

Florence est idéalement située pour faire des excursions dans la pittoresque Toscane. Je visite San Gimignano. Cette petite ville au cœur médiéval a beaucoup de charme et invite à la flânerie et à la détente. Pise et Lucca sont également très proches et facilement accessibles en train. Le trajet est déjà magnifique. Je cherche une place à la fenêtre dans le train. Je passe devant des plantations d'oliviers, des champs de tournesols et des vignobles. Je rêve de ma propre "casa rurale" au beau milieu d'une plantation d'oliviers. Il faudrait peut-être que je trouve un bel Italien? La barrière de la langue ne serait certainement plus un problème. Anna serait-elle d'accord? Je ne peux m'empêcher de rire à cette idée. Non, pour l'instant, ma formation m'attend en Suisse.

Sprachaufenthalt Italien, San Gimignano

La Toscane pittoresque fait rêver.

Arrivederci, Firenze

Après sept semaines, les adieux sont difficiles. Anna et son appartement animé vont me manquer. Et bien sûr, ses bons petits plats. Vers la fin, je peux facilement participer à la conversation à la table du dîner. Je comprends même la plupart des blagues.

J'en suis sûre: grâce à mon séjour linguistique, je pourrai servir mes hôtes sans problème et avec un clin d'œil lors de mon stage de service.

Tags:

Articles de blog similaires

Séjour linguistique Italie, Florence, Santa Maria del Fiore

TÉMOIGNAGEfévrier, 2024

La dolce vita italiana - Le séjour linguistique d'Angela à Florence

Angela raconte le voyage de sa vie et ses aventures. Une telle expérience vaut vraiment la peine d’être vécue, même quand on est plus tout jeune.

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt Italie, Venise

TÉMOIGNAGEjuin, 2023

Città del mio cuore - Le séjour linguistique de Lara à Venise

Des cichetti à la «dream team» vénitienne. Lara raconte son aventure à Venise. Elle parle des ruelles parfois très étroites, de l'école de langue et bien sûr de la gastronomie. On peut littéralement ressentir ses émotions.

Lire l’article du blog
Séjour linguistique Italie, Rome, Vespa

TÉMOIGNAGEavril, 2023

«Mi piace!» - Le séjour linguistique d'Olivia à Rome

Les proverbes italiens, la cuisine divine de sa mère d'accueil et la Rome loin des hordes de touristes. Olivia raconte son séjour linguistique.

Lire l’article du blog