Séjour linguistique France, Vichy, Ville

Séjour linguistique Vichy Témoignage de Vera

Témoignage

juin, 2023 | Elodie Kralj

«Je m'appelle Vera». Bien sûr, après huit semaines à Vichy, en France, mes connaissances linguistiques vont au-delà des rudiments et des clichés. :)

Au début, je ne savais pas exactement quelle destination me convenait le mieux. J’ai donc réservé un entretien-conseil avec Boa Lingua. À cela s'ajoute le fait que je souffre de la maladie cœliaque (intolérance au gluten). Cela n'a pas non plus facilité ma décision de partir en séjour linguistique, mais à l’issue du rendez-vous, tous mes doutes s’étaient dissipés. Les conseillers s'occupent vraiment de toi.

Séjour linguistique France, Vichy, Parc des Célestins

Parc des Célestins à Vichy

Comme chez soi dès le début

En octobre de l'année dernière, la longue attente a ENFIN pris fin. Ma nouvelle aventure approche, et je ne tiens plus en place.

Arrivée à destination, impossible de manquer ma mère d'accueil. Elle tient une immense pancarte à mon nom. Mon frère d'accueil est également présent. Je me sens chaleureusement accueillie.

Nous faisons ensuite un bout de chemin depuis la gare pour «rentrer à la maison». La maison est plutôt petite mais très jolie, lumineuse, avec beaucoup de fleurs et un beau jardin. L'intérieur est tout aussi joli, aménagé avec style et authenticité. Dans ma chambre, je trouve des fleurs et friandises de bienvenue. J'ai beaucoup de place pour mes affaires et un super bureau avec de petites décorations - presque de l'art déco. La maison est située tout près du Parc des Célestins, un parc très reposant.

Ma mère d'accueil, Julie, est une excellente cuisinière. L'odeur quand on passe devant la cuisine est délicieuse. La première chose que nous avons mangée était une soupe à l'oignon typiquement française, accompagnée d'une salade. Les oignons dans la soupe étaient presque sucrés, et je n'ai pas été surprise quand Julie m'a dit qu’ils mijotaient plusieurs heures. Comme la soupe sortait du four, j'étais un peu confuse. Mais en France, il est d'usage de mettre un peu de pain sur le dessus de la soupe et de le recouvrir de fromage. Pour que le fromage puisse ensuite gratiner selon la tradition, le tout doit être mis au four.

Pour le dessert, deux options: soit le dessert sucré habituel, comme en Suisse, soit un plateau de fromages - oui, chers amateurs de fromage, un PLATEAU DE FROMAGE! C'est comme ça en France, on ne pose pas de questions.

Séjour linguistique France, Vichy, Campus Cavilam

Campus, Cavilam Vichy

L'école de langue - Une bonne organisation et un programme de loisirs varié

Tout s’enchaîne, et le lendemain, je commence les cours à l'école Cavilam de Vichy.

J’ai l’impression de revenir à mon premier jour de classe, avec de nouveaux visages, mais issus de milieux différents et avec des histoires passionnantes. Pour commencer, nous passons notre premier test d'évaluation. Ce n’est pas long, promis. Ensuite, tous les étudiants ont droit à un petit déjeuner de bienvenue à la française. C’est une bonne idée, car les tartines de beurre sont propices à la conversation.

Les cours sont très bien organisés. Le matin, nous nous concentrons sur la langue en discutant beaucoup entre nous et en apprenant la grammaire. L'après-midi, nous pouvons choisir entre différents ateliers, par exemple «production orale» - où l'on parle beaucoup, «vocabulaire» - où l'on se concentre uniquement sur les nouveaux mots, ou «écrire» - pour s’entraîner à la rédaction.

Tous les lundis, l'école nous présente les activités de la semaine. Il y a des soirées cinéma, des soirées karaoké ou des activités sportives, pour n'en citer que quelques-unes. Tout le monde est ravi, car les activités sont très intéressantes et pour tous les goûts.

J’ai adoré une excursion en particulier, toute la classe y a participé. Nous avons marché jusqu’au sommet du volcan Puy-de-Dôme. La montée, pas trop raide, nous a donné la possibilité de discuter entre nous, et nous avons vraiment essayé de tous nous exprimer en français. À mon grand étonnement, je m’en suis bien sortie! Le temps était magnifique, très ensoleillé et chaud. Arrivés en haut, grand silence: j'ai levé la tête, bouche bée en découvrant la vue.

La Suisse a son lot de montagnes et de vallées, on a l’habitude. Mais quand on voit la vue de ce volcan pour la première fois - tout plat - c'est tout simplement grandiose.

Je trouve Vichy et son école de langue Cavilam idéales pour apprendre le français. Le corps enseignant est toujours très motivé et incroyablement sympathique. Ils prennent le temps pour chaque étudiant, et ont une façon décontractée d'enseigner la langue le plus simplement possible. Un merveilleux équilibre entre apprendre sérieusement et apprendre en s'amusant.

Séjour linguistique France, Vichy, Parc

Parc à Vichy

L’heure des adieux

En toute honnêteté, les adieux ont été faciles. Je savais qu'il y avait des amitiés pour la vie, je savais que je reverrais ma famille d'accueil et je savais que ce séjour linguistique de français n'était pas mon dernier.

Bien sûr, je n’ai pas pu éviter de verser une petite larme, mais j'ai dit à chacun «à bientôt!»

Tags:

Articles de blog similaires

Surfer girl

TÉMOIGNAGEfévrier, 2024

«Quel talent» - Le séjour linguistique de Nina à Biarritz

De la galette, des promenades sur la plage et des professeurs motivés. Nina raconte son séjour linguistique de français à Biarritz.

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt Frankreich, Paris, Accord Paris, Eiffelturm

TÉMOIGNAGEaoût, 2023

La sérénité parisienne existe, il faut juste prendre le métro - Le séjour linguistique de Nathalie à Paris

Paris est la célèbre ville de l'amour. Soit on l'aime, soit on l'adore. Viens te faire ton propre avis!

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt France, Lyon, Étudiants

TÉMOIGNAGEmai, 2023

«Prochain Arrêt: Lyon» - Elif raconte son séjour linguistique

Passages secrets pittoresques, street art et préparation au diplôme DELF. Elif raconte son séjour linguistique à Lyon. Les difficultés avec les abréviations françaises, les différences culturelles et pourquoi elle préfère les escargots dans son jardin plutôt que dans son assiette.

Lire l’article du blog