Séjour linguistique États-Unis, New York, Skyline

Séjour linguistique New York Témoignage de Judith

Témoignage

octobre, 2023 | Judith Widmer

«Cabin Crew please prepare for landing.» Maintenant, les choses sérieuses commencent. Je regarde par le hublot avec impatience. Alors que nous nous rapprochons du sol, je l'aperçois soudain. Le skyline de New York. L'adrénaline monte. En m'approchant, je reconnais l'incontournable One World Trade Center, l'Empire State Building et la majestueuse Statue de la Liberté. J’en ai des frissons. Je suis impatiente de découvrir la ville de plus près. Cela fait si longtemps que j'en rêve. Marcher le long de la 5e Avenue comme Jennifer Lopez dans Coup de foudre à Manhattan. Nourrir les pigeons comme Kevin dans Maman j’ai raté l’avion 2 à Central Park. Bon nombre de mes films et séries préférés se déroulent dans la Grosse Pomme. Et maintenant, je suis en plein dedans. Dans mon propre blockbuster.

Du métro new-yorkais à Little Dominican

Après les obstacles classiques à l’arrivée (et une heure et demie de queue au contrôle des passeports), je prends l'AirTrain en direction du centre-ville. Je vois déjà la vraie New York. Les stations de métro typiques avec leur charmant chaos. Des touristes, des New-Yorkais affairés et des musiciens au milieu. Je suis tellement fascinée et impatiente que la chaleur du mois d'août dans les souterrains ne me fait pas peur.

Après plusieurs arrêts, j'arrive à destination. Encore quelques mètres à pied et je me retrouve devant la maison de Tony, Lisette et leur fille Amilia - une Brownstone House new-yorkaise. Les briques marrons et l'escalier qui mène du trottoir à la porte d'entrée confèrent au bâtiment un charme nostalgique. Tony me souhaite la bienvenue. Il m'aide à porter mes bagages, me montre l'appartement et m'explique le système de sécurité. Il a manifestement une passion pour les gadgets techniques. Pour les portes, je n'ai pas de clé, mais un code que je peux choisir moi-même. Ainsi, je peux facilement le mémoriser.
La chambre, tout comme l'appartement, n'est pas très grande. Typique de la vie en plein centre-ville. J'ai quand même assez de place. Et je me sens tout de suite à l'aise. Pour me souhaiter la bienvenue, Tony va chercher une pizza au coin de la rue. Une pizza new-yorkaise avec une pâte fine et beaucoup de fromage. C'est très bon! J'ai l'impression d'être dans une sitcom américaine. Un peu surréaliste, mais c’est une sensation merveilleuse.
Le décalage horaire se fait sentir et j’ai envie d’aller me coucher tout de suite. Mais je lutte et me mets en route pour explorer le quartier, qui s'appelle Little Dominican. Je marche dans la rue animée, en passant devant différents shops, des supermarkets et des beauty salons colorés.

Au bout d’un moment, je trouve un parc. De là, j'ai une vue magnifique sur la ville. Ou du moins une partie de celle-ci. C'est ici que je me rends compte pour la première fois des dimensions de New York. D'innombrables maisons s'alignent côte à côte. La ville semble être sans fin.

Séjour linguistique États-Unis, New York, EC New York, Famille d'Acceuil

Une pizza new-yorkaise en guise de bienvenue

Must-see new-yorkais - Check!

Le lendemain matin, je suis réveillée à sept heures – merci le jet lag. Pleine d'énergie, je pars immédiatement en direction du centre-ville de Manhattan. En subway, bien sûr. Le métro est la plaque tournante de la ville. Je conseille à tout le monde d'acheter des cartes hebdomadaires ou mensuelles. Avec les nombreux transferts, le prix est vite amorti. Je descends à l'arrêt World Trade Center. Je me trouve maintenant en plein milieu! Des gratte-ciel vertigineux, des centres commerciaux, des enseignes lumineuses. Il fait chaud, plus de 30 degrés, et j'ai des frissons. Tout est surdimensionné. Je me sens minuscule dans un monde de géants. J’ai la chanson d'Alicia Keys dans la tête: "New York! Concrete jungle where dreams are made of".

Bien sûr, je prends tout de suite mes premières photos. En Suisse, je me suis préparée et j'ai dressé une "liste des must-see". Le One World Trade Center, l'émouvant 9/11 Memorial et le centre commercial futuriste Oculus sont en tête de ma liste. Je me promène ensuite à pied dans les rues animées. Je m'arrête quand je vois quelque chose d’intéressant et je prends des photos.

Peu de temps après, j'arrive sur les rives de l'Hudson River, où, de l’autre côté, le skyline du New Jersey se dresse dans le ciel. Je tourne la tête vers la gauche et aperçois de loin la statue de la Liberté. Je veux absolument la voir de près. Je me promène le long du fleuve jusqu'à l'embarcadère du Staten Island Ferry. Celui-ci ne m'emmène certes pas directement à la statue de la Liberté, mais je passe tout près. Je peux ainsi la contempler en toute tranquillité, prendre des photos et éviter les hordes de touristes.

Dès les premières heures, je vis des émotions fortes. Et la journée est loin d'être terminée. Vers 16 heures, je me mets en route pour Times Square et EC New York. Aujourd'hui, dimanche, les nouveaux étudiants se retrouvent pour une visite de la ville. Ainsi, je fais tout de suite connaissance avec certains de mes camarades de classe. Avec un guide, nous visitons les sites les plus célèbres des environs. Rockefeller Center, 5th Avenue, Bryant Park. Je discute avec Emanuel, d'Allemagne, et Hanna, d'Autriche. C'est rassurant de savoir que je connaîtrai déjà du monde le premier jour.

De petits groupes dans une grande ville

Le lendemain, le premier jour n’est pas si intimidant. Après un bref test d'évaluation, nous rejoignons nos classes. La mienne est à taille humaine la première semaine. Sept élèves d'Italie, du Japon et de Taiwan. Les cours sont donc très personnels. Lors des discussions, chacun peut s'exprimer. Il est facile de répondre aux questions et de corriger les erreurs. Les leçons sont très animées et ludiques. Nous abordons les différences culturelles entre les États-Unis et nos pays d'origine, nous pratiquons l'utilisation de "would have", nous écrivons des rédactions ou faisons des quiz Kahoot. Non seulement je rafraîchis mes connaissances en anglais, mais j'apprends aussi beaucoup de choses sur New York et les pays de mes camarades de classe. Allison nous apprend à parler comme de vrais New-Yorkais. Ici, les chauffeurs de taxi les appellent "cabbies". Les "bodegas" sont les petites épiceries que l'on trouve à presque chaque coin de rue. Ce qui nous fait le plus rire, c'est "Fuhgeddaboudit" - c'est comme ça qu'ils écrivent "Forget about it" - Oublie! Les heures de cours passent ainsi en un clin d'œil.

Séjour linguistique États-Unis, New York, EC New York, Leçon

Argot new-yorkais et échanges culturels à l'école EC New York.

Si proche du ciel

Je passe mes pauses déjeuner avec mes camarades de classe. Au Foodcourt du centre commercial tout proche, à la Pizza Place du coin ou parfois au BBQ coréen-japonais. Pendant le repas, nous planifions nos après-midis. Pour moi, c’est comme si je n’avais pas école. Assez de temps pour terminer ma NY-To-Do-List. Ici, dans la Grosse Pomme, impossible de s'ennuyer. Il y a tellement de choses à voir, et pour tous les goûts. Le très animé Financial District et Wall Street. Les second-hand shops et les cafés alternatifs de Soho. Les fleurs, les arbres et les écureuils de Central Park. Les meatball-subs, le poisson frit et les pâtes fraîches au Chelsea Market. La liste est longue et je pourrais continuer à l'énumérer indéfiniment.

L'un de mes moments forts est la visite du Summit One Vanderbilt. L'un des gratte-ciel les plus récents de la ville. Quelle que soit la ville, je suis toujours fascinée par ces immeubles immenses! Mon excitation en montant est donc à la hauteur de l'événement. Et je ne suis pas déçue. De hautes fenêtres et des sols en verre, des parois en miroir et une vue unique sur la ville. Juste devant nous, le magnifique Empire State Building, l'Hudson River et à nouveau les étendues infinies de la ville. Le soleil est sur le point de se coucher. Tout est plongé dans une lumière orangée et ressemble à un tableau. Là-haut, si proche du ciel, je me sens incroyablement reconnaissante pour tout ce que j’ai la chance de vivre. Un moment unique que je ne suis pas prête d’oublier.

Séjour linguistique États-Unis, New York, Brooklyn Bridge

Judith en exploration

La New-York multiculturelle

Pendant mon séjour linguistique, je découvre aussi l'autre New York. Loin des hordes de touristes. Que ce soit dans les quartiers résidentiels de Little Dominican, dans les soirées salsa en plein air de Pier 76 ou lors d'une fête de rue à Harlem. New York compte une importante communauté d'immigrés d'Amérique latine. Cette influence se fait particulièrement sentir dans certains quartiers de la ville, apportant une touche caribéenne à la mégalopole. Ma famille d'accueil a également des racines en Amérique latine. Lors d'une soirée cinéma, Tony concocte un délicieux plat de sa deuxième patrie. De la purée de bananes plantain avec de la viande et du riz. J'adore cette variété. Les épices et les arômes me transportent en Amérique du Sud. Trop bien! Et Tony est ravi. Lisette et lui s'efforcent de faire en sorte que les étudiants se sentent bien chez eux. Quand je ne les vois pas le matin, ils m'écrivent souvent pour me souhaiter une bonne journée. Ou ils me prodiguent des conseils sur les activités. Comme la soirée cinéma à Bryant Park.

Avec des amis de l'école de langue, nous allons voir une comédie des années 90 au milieu des bâtiments commerciaux et des gratte-ciel. Équipés de couvertures de pique-nique et de snacks, nous profitons de la soirée. Le film en lui-même n'est pas le point fort. Mais le décor, si. L'été à New York. Comme c'est beau!

Séjour linguistique États-Unis, New York, Outdoor Movie Night

Movie night entre les gratte-ciel

Les deux semaines passent à toute vitesse, comme le subway de Manhattan. Beaucoup trop vite. Chaque jour est riche en émotions et expériences. Mis à part la clim partout réglée sur un froid glacial, il n'y a rien que je n'aime pas à New York. Je reviendrai sans hésiter. Mais pour l'instant, je vais visiter d’autres régions des États-Unis. Le train qui m'emmène à Boston m'attend à la Pennsylvania Station. Je suis à nouveau assise à la fenêtre et regarde le paysage. Le trajet est varié. Rivières, forêts et bien sûr villes avec des gratte-ciel. Magnifique, mais rien à voir avec New York...

Tags:

Articles de blog similaires

Séjourlinguistique, New York, Étudiant

TÉMOIGNAGEnovembre, 2022

«Exceptional» – Le séjour linguistique d'Yvonne à New York

Yvonne ne connaît New York que par la télévision. Lors de son séjour linguistique, elle découvre la diversité de la ville qui ne dort jamais et vit son propre «American Dream».

Lire l’article du blog
Séjour linguistique États-Unis, San Francisco, EC San Francisco

TÉMOIGNAGEjuillet, 2023

"Prepare for another lifestyle" - Le séjour linguistique de Soraya à San Francisco

Dans son blog, Soraya raconte sa timidité initiale pour parler anglais, la diversité de la ville et son ressenti tout au long de l'aventure.

Lire l’article du blog
Séjour linguistique États-Unis, Los Angeles, Plage

TÉMOIGNAGEjanvier, 2023

«Glamorous» - Le séjour linguistique de Lena à Los Angeles

Des gens excentriques, des «Fancy Outfits» et une riche histoire du cinéma. Lena vit son rêve hollywoodien à Los Angeles et améliore son anglais par la même occasion.

Lire l’article du blog