Qui assume le coût d’une formation en langues des affaires?

Formation en langues des affaires
Formation en langues des affaires: qui assume le coût?

Vous envisagez d’améliorer vos compétences linguistiques grâce à une formation linguistique à l’étranger? Ce type de cours sera non seulement intéressant pour vous, mais également pour votre employeur. Par conséquent, vous vous demandez peut-être qui assume le coût d’une formation en langues des affaires. Voici les principaux cas de figure, afin de vous aider à répondre à cette question parfois délicate.

Situation numéro 1

L’entreprise assume l’intégralité du coût de la formation en langues des affaires

C’est habituellement le cas si l’entreprise souhaite expressément que vous suiviez un cours de langue à l’étranger. Dans ce type de situation, de bonnes compétences linguistiques sont dans l’intérêt immédiat de l’entreprise car elles sont une condition préalable à l’exécution d’un projet spécifique, ou à l’évolution de votre fonction (par exemple un nouveau rôle ou partenariat).

Le cas échéant, l’entreprise peut proposer d’assumer l’intégralité du coût de la formation en langues des affaires, y compris l’hébergement, les repas et les vols. Certaines entreprises accordent même des congés payés à leurs collaborateurs pour toute la durée du cours.

Situation numéro 2

L’entreprise assume une partie du coût de la formation linguistique

Ce cas de figure peut avoir lieu si vous souhaitez suivre une formation linguistique à l’étranger de votre propre initiative, et que cette formation est intéressante pour l’entreprise. Comme dans la situation ci-dessus, de bonnes compétences linguistiques sont peut-être nécessaires pour remplir correctement votre fonction ou gérer/participer à un projet spécifique.

Cette participation aux frais de la formation peut se présenter sous différentes formes. Par exemple, l’entreprise peut proposer de prendre en charge l’intégralité des frais de cours. En outre, l’entreprise peut par exemple accorder des congés payés pour une partie de la formation, et des vacances non payées pour le reste. Une autre option proposée par de nombreuses entreprises est d’accorder un congé non payé pour toute la durée du séjour linguistique. Les frais associés au transport, à l’hébergement et aux repas sont à la charge du collaborateur.

Situation numéro 3

L’entreprise ne prend pas en charge le coût du séjour linguistique

Si vous souhaitez suivre un cours de langue à l’étranger afin de bénéficier d’une formation personnelle complémentaire mais que cette dernière ne présente aucune valeur pour l’entreprise, l’intégralité du coût du séjour linguistique sera alors à votre charge. Si cela représente un investissement important pour vous, vous pouvez consulter nos astuces pour partir sans se ruiner et trouver des billets d’avion moins chers.

Vous souhaitez améliorer vos compétences linguistiques? Jetez un œil à nos meilleures destinations pour un cours d’anglais des affaires. Et pour toute question, nos experts se feront un plaisir de vous aider à organiser votre formation en langues des affaires.

elinor.zucchet

Forte de plus de 10 ans d'expérience dans le secteur des séjours linguistiques, Elinor collabore désormais avec Boa Lingua et continue de partager son "virus" des voyages et des langues. Passionnée de grands espaces, ses pays de prédilection comprennent le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Costa Rica (liste non exhaustive bien sûr !)

Weitere Posts von elinor.zucchet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réservez sans risque et à prix réduit

L'offre spéciale flexible et les questions les plus fréquentes: en savoir plus

+