Sprachaufenthalt Japan, Kobe, Skyline Dark

Séjour linguistique Kobe Témoignage de Manuel

Témoignage

octobre, 2023 | Elodie Kralj

L’arrivée

Le voyage a été très long, mais tout à fait supportable. Je me suis occupé du reste des préparatifs dans l'avion. Trois mois à Kobe m'attendent, et je suis stressé. Apparemment, les Japonais ne parlent pas très bien anglais et tout est écrit en japonais. Pour moi, ce sont des hiéroglyphes. Je le savais déjà et j'ai appris les phrases les plus importantes par cœur. "Oui, s'il vous plaît". "Non, merci". "Qu'est-ce que ça veut dire?" "Comment se rendre à... ?"

Tout est plus difficile que prévu. Mais je parviens tant bien que mal à arriver à l'appartement en colocation "Itayado House". Samy, de Norvège, m'attend déjà. Il a été informé par l'école de mon arrivée. Il me fait tout visiter. Ma chambre, la salle de bain, la cuisine. Je suis ravi! L'appartement, petit mais charmant, ressemble à celui de mes histoires - typique, en somme.

Samy fréquente la même école de langues que moi. Il sera à mes côtés demain. Mais d'abord, il veut me faire découvrir son restaurant de ramens préféré. C'est exactement ce dont j'ai besoin. J'ai faim et envie de découvrir la région.

Séjour Linguistique Japon, Kobe, Lexis Japan, Apartement, Itayado House, Salon

Le salon de l’hébergement Itayado House

«Konnichiwa» - Oups, ce n’est pas la bonne heure.

Heureusement, mon hébergement n'est pas très loin de l'école. Par les transports en commun, 12 minutes exactement. Le premier jour à l'école de langue Lexis Japan à Kobe est vraiment riche en émotions. Je n’en reviens pas. Je fais la connaissance des professeurs et du directeur, je m'incline et dis "konnichiwa". Le directeur parle anglais et me corrige. "Il n’est pas encore 11 heures, on dit Ohayo gosaimasu". Je m'excuse, m'incline à nouveau et répète "ohayo gosaimasu". Il rit. Heureusement!

Donc avant 11 heures, on dit "ohayo gosaimasu". À partir de 11 heures et jusqu'à 18 heures, on dit "konnichiwa". A partir de 18 heures, on dit "konbanwa" et notre "bonne nuit" se traduit par "oyasumi nasai". C’est déjà ça d’acquis.

Au fait, plus on s'incline bas, plus on montre du respect à son interlocuteur. Au Japon, le respect et l'étiquette sont très importants.

Samy chuchote que nous nous reverrons à midi, puis me fait signe. Il a déjà été placé dans sa classe, car il est ici depuis trois semaines.

Je passe les premiers cours avec le directeur de l'école. Il évalue mes connaissances, établit un plan d'études et m'envoie en classe. Je dois dire que c’est vraiment super que l’école s’occupe aussi bien de ses étudiants.

Ma classe est petite, mais très mélangée: Taiwan, États-Unis, Chine et moi. Notre prof s'appelle Akemi. Elle est très sympathique et parle bien anglais, mais elle s’exprime en japonais dès la première minute. Akemi essaie de nous expliquer avec les mains et les pieds ce qu'elle veut dire. C’est efficace. Nous avons rapidement un plan de cours et tout le monde se montre motivé. L'après-midi, nous nous répartissons dans les différents ateliers proposés gratuitement par l’école. Il est aussi possible de participer aux activités après les cours. De l’étude des traditions aux excursions d'une journée à Osaka, en passant par les cérémonies du thé, les dîners ou les visites touristiques. Le choix est immense!

Séjour Linguistique Japon, Kobe, Lexis Japan, Lesson

À l’école Lexis Japan, nous apprenons à écrire notre nom.

Kobe, Kobe, Kobe – Tu plaisantes!

Je retrouve toujours Samy après l'école. Nous faisons le trajet de retour à l’appartement ensemble, et racontons notre journée. Nous nous rendons vite compte que nous partageons les mêmes intérêts. Ghibli surtout. C'est un studio de dessins animés japonais. Nous planifions rapidement notre voyage à Tokyo et au musée Ghibli. Nous sommes aussi excités que des enfants le jour de Noël.

Mais d'abord, Kobe nous attend. Samy s'est montré un peu timide jusqu'à présent. Il est certes déjà sorti, mais il aime aussi rester à l'appartement. Il dit qu’aller se promener avec moi est beaucoup plus sympa. Logique, nous vivons ainsi beaucoup de choses ensemble.

Kobe offre une myriade d'activités culturelles et de curiosités. Nous visitons le port de Kobe, où l'on peut voir le musée maritime et la tour de Kobe. Nous entrons dans chaque petite boutique et admirons l'art et la culture japonaise. Beaucoup de librairies, beaucoup de magasins de jeux et bien sûr, de délicieuses spécialités.

La scène culinaire de Kobe est tout simplement fantastique. La ville est célèbre pour son bœuf de Kobe, et j'ai le plaisir de le goûter dans plusieurs restaurants. Les sushis, les ramens et l'okonomiyaki (une sorte de crêpe) sont également des plats absolument incontournables. Mais mon préféré est le takoyaki, des boulettes de pâte frites fourrées au poulpe. Difficile à imaginer, mais vraiment bon.

Séjour Linguistique Japon, Kobe,  Shopping Quartier Motomachi

Kobe, Quartier commerçant de Motomachi

Un voyage attendu depuis longtemps

Samy et moi avons déjà planifié notre voyage à Tokyo dans les moindres détails. Un week-end entier. De Kobe, il faut compter trois heures et demie de train. Les trains au Japon sont généralement très propres et calmes. Il est en effet irrespectueux de téléphoner dans le train ou de regarder quelque chose sans écouteurs sur son portable. Si quelqu'un parle, c'est aussi très discret. Je trouve cela vraiment agréable. Nous lisons et nous réjouissons de notre week-end. Pour une nuit, nous avons réservé un hôtel capsule. Typique et bon marché.

Tokyo est presque deux fois plus grande que Kobe. Mes yeux sont attirés partout, mais ma tête a du mal à enregistrer toutes ces informations. Nous trouvons notre hôtel en quelques minutes et nous installons dans nos capsules. Exactement comme nous l'avions imaginé. Le premier jour, nous visitons un peu Tokyo. C'est gigantesque.

Le lendemain, nous nous rendons enfin au musée Ghibli. Il se trouve à 40 minutes du centre-ville. C'est encore mieux que la description. Je vois tous mes "héros", le fameux Totoro et je découvre l'histoire à son origine. Je savais déjà beaucoup de choses, mais je découvre une myriade d’informations. D'ailleurs, nous essayons de tout écouter en japonais.

Après une journée réussie, nous rentrons tranquillement à l'hôtel. J’insiste sur le "tranquillement", car nous faisons un détour et découvrons encore plus de stands de nourriture et de petites boutiques. Nous nous empiffrons de toutes sortes de choses et profitons pleinement de notre escapade à Tokyo.

Pendant notre séjour, nous prévoyons d'autres excursions de ce type le week-end. Osaka et Kyoto sont en tête de notre liste. D'une manière ou d'une autre, chaque ville a un objectif différent à atteindre. Mélange entre tradition et technologies futuristes. Des cités de superlatifs.

Lors de toutes les activités et les excursions que j'ai l'occasion de faire, je peux mettre en pratique de plus en plus de connaissances. Les gens remarquent que je suis débutant. Mais ils s'efforcent de parler un japonais clair, de m'apprendre encore plus de choses, et ils sont reconnaissants de mes efforts. Entre-temps, j’arrive déjà à lire, ou plutôt reconnaître, quelques-uns des quelque 2500 caractères. L'écriture est un niveau plus haut - beaucoup plus haut. C'est très compliqué. Mais c'est très amusant de mettre en pratique ce que j'ai appris.

Séjour Linguistique Japan, Tokio

Excursion à Tokyo

L’heure des adieux

Trois mois, cela semble très long au début. Mais ici, ils passent comme un éclair. Nous avons beaucoup appris, nous avons ri, nous avons partagé des moments de stress et nous sommes allés très loin ensemble. Samy rentre chez lui le même jour que moi. Nous faisons nos adieux à l'école et à nos nouveaux amis. À nos voisins temporaires aussi. Ils nous ont prodigué beaucoup de conseils utiles, nous ont fait partager leur vie et nous ont traités comme des membres de la famille.

Les Japonais peuvent se montrer très ouverts, mais également très réservés. Toutefois, ils sont toujours aimables. Ce voyage ne sera certainement pas mon dernier. Il y a encore tant de choses à découvrir au pays du soleil levant, et Boa Lingua a plusieurs écoles partenaires au Japon – on verra ce que me réserve l’avenir.

En route vers l'aéroport, Samy et moi échangeons nos coordonnées et prenons rendez-vous pour notre prochain week-end au Danemark. À peu près à mi-chemin.

"Mata ne", nous nous reverrons bientôt.

Tags:

Articles de blog similaires

Séjour linguistique Japon, Tokio

TÉMOIGNAGEjuillet, 2023

À la croisée de la culture et de la technologie - Le séjour linguistique d'Elena à Tokyo

Elena passe de l'excitation au bien-être total. Le japonais est depuis longtemps sur sa "bucket list" et le moment est enfin venu. À Tokyo, elle n'apprend pas seulement les caractères, la langue et de nouvelles expériences, mais aussi beaucoup sur elle-même.

Lire l’article du blog
Séjour linguistique Japon, Fukuoka

TÉMOIGNAGEseptembre, 2023

Ma prochaine aventure japonaise – Le séjour linguistique de Chantal à Fukuoka

Chantal se lance dans une nouvelle aventure japonaise et, malgré de bonnes connaissances préalables, elle apprend une myriade de choses. Découvre avec elle la ville de Fukuoka.

Lire l’article du blog
Sprachaufenthalt Spanien, Málaga, Sightseeing

TÉMOIGNAGEfévrier, 2024

Spanisch lernen in Andalusien. ¡Vamos a Málaga!

Tapas Kochkurs. Historische Altstadt. Flamenco. Karneval in Malaga. So lernst du Spanisch in Andalusien. Annia nimmt dich mit ins Museum zu Pablo Picasso. Und in die Strandbars am Paseo Maritimo. Ihre Gasteltern Maite und Javier tragen das Herz auf der Zunge. Und Küchenchef Pepe lässt Annina in die Kochtöpfe schauen. Mutig genug für hängende Stege und atemberaubende Felswände auf dem Camino del Rey? Oder lieber café con leche in der historischen Altstadt anstatt Filterkaffee in der Büroküche? Worauf wartest du? Follow Annia!

Lire l’article du blog